JOUR SANS FIN

 

     C'est l'histoire d'un jour triste, sans fin, qui ne sert à rien sinon à prolonger mon ennui de vingt quatre heures et à me rapprocher de la mort.

 

     Si dans ce texte vous soupçonnez un brin de mélancolie, surtout effacez  cette impression de votre esprit. Je ne suis ni bien, ni mal, ni terriblement malheureux. Pour moi c'est  un jour quelconque qui ressemble à celui de la veille. Il est glauque, sans espoir et il s'étire dans une atmosphère de rien.

 

     Je n'ai même pas hâte qu'il se termine parce que je ne sais pas ce que demain sera fait. Je ne soupire même pas sur ce vide, cette absence de vie et je ne m'éplore pas non plus sur mon inertie.

 

    Ce jour marque une absence  et cette absence c'est moi. Ne pouvant pas me rayer de cet univers, je me suis volontairement retiré de moi. Dites moi si celà vous arrrive !